Les Pyrénées tracent au sud de Toulouse une ligne haute et vigoureuse. S’étirant sur plus de 400 kilomètres entre Atlantique et Méditerranée, la chaîne des Pyrénées établit la frontière naturelle entre la France et l’Espagne. La nature s’y exprime avec puissance et singularité, la randonnée pédestre y est reine, les villages comme les traditions pastorales y sont demeurées authentiques.

Plus grand, plus haut, plus fort !

L’écrin du Parc National des Pyrénées

Créé en 1967 pour protéger paysages, faune et flore des Pyrénées, le Parc National des Pyrénées impose une réglementation spécifique afin de gérer la fréquentation en zone cœur. Il y est facile d’y observer marmottes, isards, aigles et vautours durant l’un des nombreux circuits de randonnée possibles ! A l’instar d’une excursion dans la vallée de la Luze par le Chemin de Saint-Saud qui mène au plateau Bellevue et offre une vue superbe sur le Cirque de Gavarnie. Depuis 2015, le bouquetin ibérique, disparu des Pyrénées en l’an 2000, fait son grand retour grâce à plusieurs réintroductions, notamment au-dessus de Cauterets. Il ne devrait pas tarder à arriver vers Gavarnie…

Pic du Midi de Bigorre, le vaisseau des étoiles

Comme son nom l’indique, situé en avancée, au midi, le Pic du Midi de Bigorre dans les Hautes-Pyrénées, est un extraordinaire belvédère. De son sommet, à 2877 mètres, on peut embrasser toute la chaîne des Pyrénées, de la Catalogne au Pays Basque sur plus de 400 kilomètres de montagnes. C'est sur cette terrasse que depuis plus de 140 ans, chercheurs et techniciens de l’espace observent, décryptent et photographient le ciel et toutes ses planètes jusqu’aux plus lointaines galaxies. L'astronomie est le domaine d’excellence du site pyrénéen, avec l’étude du soleil notamment, de la lune pour les missions Apollo, et des planètes. Sa spécificité, c’est sa lumière particulière et la stabilité de son atmosphère, lié à son positionnement. La pureté de l’air permet une rare qualité d’observation du ciel et du panorama. Depuis juin 2000, le site est ouvert au grand public et a été classé en 2003 comme site naturel national au titre de la beauté de son paysage.

Canigou, la montagne sacrée catalane

Les dolmens, les mégalithes de la Préhistoire, les édifices construits durant le Haut Moyen-Age, les récits et légendes dont il est le héros révèlent la dimension sacrée du Pic du Canigou. La force qui se dégage de sa silhouette imposante et au sommet souvent enneigé qui fait face à la mer et domine la plaine du Roussillon, suffit-elle à expliquer l’envoûtement qu’exerce ce massif dont le pic fut longtemps considéré comme le plus haut des Pyrénées ? Terre des dieux, des géants, des fées mais aussi des sorcières et des dragons, célébrée par les poètes, exploitée pour son fer jusqu'à la fin du XXème siècle, la montagne sacrée des Catalans fait aussi rêver les touristes qui entreprennent son ascension comme une initiation. De nombreux sentiers de randonnée révèlent la poésie et la magie de ces paysages emblématiques. Escalade, canyoning sont aussi au rendez-vous.

Les grands lacs des Pyrénées

Des grands lacs de barrage aux petits étangs perdus dans la montagne, connus uniquement des pêcheurs de truites, les lacs des Pyrénées sont tous magnifiques dans leur écrin de montagnes !

En savoir plus

Cet Express Régional se double d’une vocation touristique. Les soixante-trois kilomètres de voie du Train Jaune comptent 650 ouvrages d'art, dont le viaduc Séjourné aux somptueuses arches de pierre et le pont Gisclard, seul pont ferroviaire suspendu encore en service. Un exploit qui vaut à lui seul le voyage. De Villefranche-de-Conflent à Latour-de-Carol, le Train Jaune traverse le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes. Depuis les voitures découvertes, les paysages magnifiques défilent et l’émotion est au rendez-vous lorsqu’il surplombe les gorges de la Têt, s'accroche à d'étroites corniches, franchit des défilés rocheux, longe les vallées et gravit les flancs des montagnes. Le Train Jaune est un moyen de transport unique et ludique pour une découverte inédite du Conflent et de la Cerdagne, été comme hiver.

Un spot d’activités et de projets

En hiver, le Pic est ouvert au skieurs confirmés en espace 100% freeride sur un domaine intégralement de haute montagne, avec des descentes sur le versant La Mongie jusqu’à Artigues-Campan et sur celui de Barèges jusqu’au télésiège du Tourmalet. Les descentes peuvent même se pratiquer certaines nuits. En été, c’est une très belle descente à VTT ou une montée à pied. Le Pic du Midi a demandé son inscription au Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

Ouvrir la carte Fermer la carte Afficher / masquer la carte